vania adrien sens colporteur de musique
vania adrien sens colporteur de musique

Echos de paroles et de notes mai 2018

 

LAO-TSEU ET LE PAPILLON de Jacques CHARPENTREAU

1

L'herbe est fine sur les sommets Au petit jour ils me reprennent

L'air, le feu, l'eau, tout se soumet La fatigue, les cris, la haine,

Au rythme commun de nos pas, Les grincements lourds de la chaîne.

En nous le coeur du monde bat.

2

Tu es la terre et tu es l'eau La tôle emboutie se balance

La rêverie au bord du flot Elle m'impose sa cadence

La promesse de l'horizon Quelque part qui mène la danse ?

Les quatre fusées des saisons

3

Ecoute un arbre va chanter L'acier crisse,et coupe, et déchire

Ton corps et mon corps accordés La presse frappe et se retire

Mes mains sur toi comme le vent Sous ses coups sourds qui donc expire ?

Un moment s'arrête le temps.

4

De nos doigts naissent les couleurs Vitre brisée, journée blafarde

Gerbes, bouquets, feuillages, fleurs Un regard froid sur moi s'attarde

De nos voix naissent des chansons Une caméra me moucharde

Le temps éternel des moissons.

5

Je dis les mots, tout chante alors L'acide gicle et cherche à mordre

Ce brin d'herbe est notre trésor On voit le fer, griffé se tordre

J'ai reçu pouvoir de créer Je produis, Le monde est en ordre

J'achève le monde à mon gré

6

Un jour pour refaire le jour Les vapeurs d'huile me pénètrent

La joie, la liberté, l'amour Encore un jour offert aux maîtres

O mes amis entendez-vous Argent, profit et chronomètre

Le monde fut créé pour nous.

O mes amis entendez-vous

Le monde fut créé pour nous.

 

 

 

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© vania adrien sens colporteur de musique